Parrainage des officiers étrangers

Classé dans : Parrainages | 0

Parrainage des officiers stagiaires étrangers de l’Ecole de Guerre

La France reçoit chaque année de nombreux officiers supérieurs étrangers pour suivre, aux côtés des officiers français, le cursus de l’Ecole de Guerre (septembre à juin de l’année suivante). Si les officiers stagiaires francophones arrivent fin août, les non-francophones arrivent plus tôt, en février, pour 5 mois de stage intensif de langue française (SILF) ; certains d’entre eux sont seuls, d’autres avec leur famille. Dans le cadre d’un partenariat institutionnel, l’Ecole de Guerre (EDG) a demandé à l’Association Frères d’Armes (AFA) d’organiser le « parrainage » de ces officiers étrangers. Cette mission est conduite en s’appuyant sur la participation bénévole de personnels civils ou militaires, d’active, de réserve ou en retraite, habitant Paris ou la proche banlieue et ayant à cœur de créer ce lien d’amitié qui, au-delà des actions concrètes, est la véritable philosophie de cette action.

Les objectifs du parrainage

ACCUEILLIR
Donner au stagiaire, dès son arrivée, une image amicale et chaleureuse de la France. Pour un éventuel accueil à l’aéroport, le parrain peut se mettre en relation avec l’attaché de défense en France du pays d’où son filleul est originaire, voire avec Frères d’Armes qui dispose parfois de renseignements à ce sujet.

FACILITER L’INSTALLATION ET LE SEJOUR
Compléter éventuellement l’action du Bureau des Officiers Etrangers (BOE) de l’EDG en matière de logement, d’écoles pour les enfants, de transport, de formalités administratives et de démarches diverses (banque, assurance, etc.). Relayer vers Frères d’Armes, éventuellement, les difficultés soupçonnées ou apprises lors des contacts avec les officiers stagiaires et/ou leurs familles.

FAIRE DECOUVRIR LA VIE EN FRANCE
Inviter le stagiaire (et sa famille) pour des repas, des activités culturelles ou sportives. Le conseiller pour le programme de ses vacances, s’il les passe en France, voire le convier à partager les siennes si les opportunités et les relations le permettent. Le mettre en relation avec des personnes qui souhaiteraient le rencontrer ou qu’il souhaiterait rencontrer, dans des domaines le concernant ou l’intéressant, en gardant à l’esprit que ces personnes vont aussi lui donner une certaine image de la France qu’il ne faut pas galvauder.

AIDER A REDIGER
Pendant leur stage à l’EDG, les officiers doivent préparer des exposés, rédiger des notes, des articles. Ils ont l’entière responsabilité du fonds mais le parrain peut les aider à « mettre en forme » ces documents (améliorer l’orthographe, le vocabulaire, la grammaire). Certains profitent de leur passage en France pour mener, simultanément, des études universitaires qui pourront nécessiter une participation accrue des parrains.

REMARQUE : Ces listes ne sont ni impératives ni limitatives, l’action du parrain devant s’adapter aux besoins du filleul et aux circonstances

Mise en place et organisation pratique du parrainage

Tous les officiers non-francophones, arrivant en février au SILF, sont dotés d’un parrain ; les officiers francophones, arrivant fin août, n’en auront que s’ils le souhaitent (après la présentation de l’AFA à l’ensemble de la promotion). En fin d’année l’AFA met à jour la liste des personnes disposées à parrainer un officier étranger, pour le SILF ou pour les francophones, en leur demandant leur préférence quant au pays d’origine du stagiaire qu’ils souhaitent parrainer (préférence liée à la connaissance du pays, de la langue, à l’intérêt pour la culture, etc.) et dont il sera tenu compte autant que faire ce peut.
Après le choix des « couples parrain-filleul », l’information est donnée aux parrains, si possible avant l’arrivée des stagiaires, fin janvier / début février, sinon courant février après validation par l’EDG de la liste définitive des arrivants. Pour ce qui est des francophones, l’information est donnée aux parrains fin septembre / début octobre.

Tout au long de l’année l’EDG et l’AFA organisent des évènements (rencontres, réceptions, repas, etc.) pour faciliter les contacts entre les parrains et les filleuls. Les parrains sont aussi invités à la cérémonie de remise des diplômes de l’EDG, ont la possibilité d’assister à certaines conférences organisées par l’EDG pour les stagiaires et sont conviés, lors du SILF, à la présentation de leur pays par leur filleul.

Pour toute question ou demande de précisions

Contacter l’association Frères d’Armes : freresdarmes@wanadoo.fr