FRÈRES D’ARMES parraine la 82e promotion de l’EMPT de Bingerville – Côte d’Ivoire

Cérémonie de présentation au drapeau et de parrainage, présidée par le général de corps d’armée Lassina Doumbia, chef d’état-major général des armées (CEMGA) de Côte d’Ivoire, le jeudi 16 décembre 2021

Discours du général de division (2s) Philippe DELBOS, président de l’association Frères d’Armes, à l’occasion du parrainage de la 82e promotion des enfants de troupe de l’École  Militaire Préparatoire et Technique de Bingerville en Côte d’Ivoire par l’association Frères d’Armes :

Monsieur le général chef d’état-major général des armées,

Messieurs les généraux,

Mesdames, Messieurs les représentants civils et militaires, les cadres de contact, les familles, les amis,

Officiers, sous officiers et militaires du rang des forces armées ivoiriennes,

Chers enfants de troupes de l’École Militaire Préparatoire et Technique,

C’est un grand honneur et un immense plaisir que vous me faites de me donner l’occasion de m’adresser à vous.

Je suis le président de l’association Frères d’Armes qui s’honore aujourd’hui, par la décision du chef d’état-major général des armées, d’initier le parrainage de la 82e promotion d’élèves de l’EMPT de Bingerville.

En quelques mots je voudrait vous dire ce que fait l’association et les valeurs qu’elle porte.

Comme son nom l’indique, l’association FRÈRES D’ARMES est avant tout un réseau d’amitié, de solidarité et d’entraide des personnes qui ont une expérience militaire et qui comprennent l’esprit de corps qui fonde la condition militaire, tant au plan national, en France, en Côte d’Ivoire ou ailleurs, qu’au plan international, dans les partenariats qui nous unissent et les stages de formation communs.

La FRATERNITÉ D’ARME, c’est la concrétisation de toutes les valeurs qui donnent au soldat sa dimension éthique, exemplaire et universelle : ce sont l’honneur, la loyauté, le courage, l’abnégation et le sens du service. Tout ce qui fait la grandeur de la mission de porter les armes du pays dans le respect du droit international et de la dignité humaine.

Ces valeurs, qui ne sont malheureusement pas portées par tous les combattants du monde, doivent être répétées, soutenues, entrainées. Elles se construisent sur une éthique personnelle qui se forme pendant toute la carrière, mais dont les premières années sont particulièrement importantes.

C’est ici, jeunes enfants de troupes de l’École Militaire Préparatoire et Technique, que vous puiserez votre force, votre courage et toutes les valeurs que je viens d’énoncer, auprès de vos cadres, de vos familles ; dans l’exemplarité de chacun, dans les liens de fraternité que vous tisserez entre vous.

Puissiez-vous garder de ce moment solennel le flambeau de votre détermination à défendre votre pays, sa liberté et sa culture, avec vos alliés, dans le respect des lois du pays et des lois de la guerre, sans haine mais avec le culte de la mission.

Je vous souhaite beaucoup de succès pour le bien de la Côte d’Ivoire et des pays participant, ainsi que pour l’amitié franco-ivoirienne à laquelle je suis très attaché.